Qualification CNU

Qualification CNU

Le Conseil national des universités (CNU), est une instance consultative et décisionnaire française chargée en particulier de la gestion de la carrière des enseignants-chercheurs (professeurs des universités et maîtres de conférences).
– La qualification est une étape nécessaire pour être éligible à une candidature aux corps de professeurs des universités et de maîtres de conférences.

– La qualification concerne les futurs enseignants-chercheurs : les maîtres de conférences (M.C.F.) et les professeurs des universités (P.R.).

– Le CNU est divisé » en « sections ».
Droit Prive et Sciences Criminelles, Section CNU : 01

Pour devenir maître de conférences, il est nécessaire d’être titulaire d’un doctorat

********************************

La déclaration de candidature à une inscription sur les listes de qualifications aux fonctions de maître de conférence ou de professeur des universités au titre de l’année 2016 doit être déposée sur le site internet du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche GALAXIE / « accès qualification » :

La dématérialisation des opérations de qualification aux fonctions de maitre de conférences et professeur des universités interviendra à la rentrée 2017-18.

Dès cette année, les candidats à la qualification devront déposer sur le site Galaxie, les pièces obligatoires justifiant leur demande.

Date limite de dépôt des pièces obligatoires

Cette dématérialisation s’accompagne par ailleurs du traitement de recevabilité des dossiers par la DGRH du ministère et non plus par la section 16. Dès lors, toutes les pièces obligatoires, dont le rapport de soutenance, devront être déposées au plus tard le 19 décembre. Cette modification implique que les candidats au doctorat ou à l’habilitation à diriger des recherches (HDR) aient accès à leur rapport de soutenance au plus tard le 19 décembre 2017 dans la perspective d’une qualification début 2018.

A la différence du fonctionnement qui avait cours jusqu’alors, il ne sera plus possible dès la prochaine compagne de qualification d’envoyer aux rapporteurs le rapport de soutenance jusqu’à la mi-janvier. Cette modification doit être prise en compte tant par les candidats, que par leurs directeurs de thèse ou garants d’HDR et enfin par les membres et présidents de jury en charge de rédiger les rapports de soutenance.

Documents en langue étrangère

L’arrêté ministériel prévoit aussi que les documents en langue étrangère soient, selon leur nature, accompagnés d’une traduction en français. Cette traduction, avec attestation sur l’honneur, concerne les documents tels que les rapports de soutenance et diplômes en langue étrangère. Son absence sera un motif d’irrecevabilité du dossier.

 

Les commentaires sont fermés